samedi 17 mai 2014

Promiscuité.

      Nevers, au 12 rue du Singe, une rue qui embranche sur la rue Saint Genest( l'ancien tracé de la Nationale 7 dans le sens Nord-Sud) . Au mur  de l'immeuble une peinture représentant Saint-Pierre, que la lumière de l'après-midi nimbe d'une auréole quasi....divine.




   Mais Saint-Pierre a-t-il conscience que juste en face , au numéro 14,   se trouvait autrefois l'établissement Aux Trois Etoiles?

en 2003

    Point ici d'étoile du berger.  Ni de gastronomie Michelin. Ni même de Rois Mages.... mais, dans les locaux d'une ancienne Faïencerie,  fondée par privilège spécial, en 1755 par  Gauthron et Mottret.
........de la maison close la plus courue de Nevers , jusqu'à la fermeture générale des bordels en 1946, et vue ici lors de la grande crue de 1907, avec son "personnel" rassemblé au fond de la rue. (encore qu'un doute subsiste sur la création du "lieu", que certains datent de 1912 auquel cas tous ces personnages seraint d'innocents résidents..)



  Qui sait  comment  le bon Saint Pierre a t il reçu  Jeanne M. épouse Le D , tenancière en 1930?
Aujourd'hui le bâtiment est en pleine réhabilitation.... depuis 2008.



 Les fantômes de Jeanne M,  et de Roger , marginal gardien de ces murs pendant des années, et planteur de topinambours dans la cour qui accueillait autrefois les calèches auraient il jeté  un sort aux promoteurs?

Phoro: F. Cahuzac


En 2003



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire