vendredi 1 mai 2015

Raccord stratégique.



   Embranchant au nord  sur la voie Chagny - Nevers peu avant l'arrêt des Perrières, le raccordement stratégique de Nevers était une large boucle à voie unique permettant aux convois des lignes de Chagny et de Laroche d'éviter de cisailler les voies de la "grande" ligne Nevers Paris .
 Sa construction date vraisemblalement des années 1913 ou 1914. Face à la montée des tensions internationales, les autorités militaires cherchent à optimiser la trame ferroviaire existante et demandent dès 1912 à l’administration des chemins de fer d’effectuer des travaux d’intérêt stratégique visant à améliorerà la fois  les courants de circulation et les installations de traction. Son tracé est d'ailleurs absent des cartes de 1911 mais visible sur les photos de 1920.


Sur cette vue aérienne de 1924 on voit nettement la boucle du raccordement.

Il s'y trouve encore  quelques traverses entassées.




 Puis elle passait à niveau  entre le stade des Ateliers et l'ex-Entretien Wagons (construit par les Américains en 1917 ), situé à proximité de l'actuelle régie municipale, où, en deux ans, 3 500 wagons et trains ambulances sont révisés.  Cet atelier, visible sur le cliché ci-dessous, a cessé son activité en 1975.




 Un peu plus loin , se trouvait un passage à niveau sur la rue Benoit Frachon : il en reste la plateforme et l'ancienne maison du garde-barrière.



La voie franchissait  la voie double PLM  Nevers-Paris juste avant l'arrêt de Vauzelles sur un pont dont il ne reste que les ancrages ,  parallèle au pont routier de la rue des Grands Jardins, déjà visible sur la vue aérienne de 1952






   Un ancien passage à niveau non gardé permet d'accéder aux emprises du dépot de Nevers via la rue Henri Angelard.



 Enfin, la voie tangente par le sud la rotonde du dépot, encore debout (celle ci est absente de la vue de 1924, c'est celle du bas sur la vue de 1952). Elle a ainsi pu aussi servir de dégagement au dépôt et à l'atelier de Nevers. 



Pour ceux qui suivent ce blog: c'est l'endroit du fameux (?)  jeu vidéo sur google street...

  Le contournement servait aussi de voie-mère pour l'embranchement de l'aérodrome de Nevers-Fourchambault .
   
En 2002










4 commentaires:

  1. D'autres photos à venir de la rotonde et de trains abandonnés ?

    Dans tous les cas, beau billet !

    RépondreSupprimer
  2. Les lecteurs de Geodszner en ont toujours pour leur argent....
    les plus belles photos de la rotonde sont celles des années 50-60 et de la vapeur...

    RépondreSupprimer
  3. Je connaissais l'existence de cette boucle, mais ne savais pas à quoi elle servait; me voilà à présent renseigné! Il existait plus au Sud de là le raccordement de Sermoise...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce blog se consacre exclusivement au perfectionnement culturel de l'élite de la nation..

      Supprimer