dimanche 1 juillet 2018

Evangéliste d'eau douce

  La "Bonne Nouvelle" est un  bateau construit en 1902  et appartenant à la Mission Populaire évangélique (MPE) organisation créée  au lendemain des massacres de la Commune. Un pasteur presbytérien  anglo-ecossais, le révérend McAll   qui loue des salles de bistrots pour ré-évangéliser le monde ouvrier.

 La MPE en plus de salles démontables, les Semeuses , qui sont transportées d’un lieu à un autre  posséde d'autres" bateaux missionnaires", d'abord le long des côtes ( le Herald of Mercy) puis sur les eaux intérieures  avec le "Bon messager" puis la "Bonne Nouvelle"



  On  voit ici  la "Bonne nouvelle"  vers 1903 à Boulleret ( Cher) à proximité de Cosne sur le canal latéral à la Loire, après avoir  effectué un circuit inaugural  via le canal de Bourgogne , la Sâone  (l'embarcation  reste quelque temps à Chalon ) la canal du centre  et Digoin . Puis elle reourne vers la région parisienne via le canal de Briare. Après la guerre de 14-18, pendant laquelle son activité est en sommeil,  on la retrouve sur la Marne à Lagny de mai à Décembre 1926. D'avril à juillet 1933, la péniche est à Chelles et abrite 42 réunions publiques, 7 réunions privées et 14 pour les enfants.   Amarrée en bord de Seine, elle   représente le protestantisme français lors de l'exposition internationale de 1937 à Paris....avant qu'on en perde la trace pendant la 2ème guerre mondiale.




  L'intérieur de la péniche- temple est du plus beau style art- nouveau.C'est le dernier cri à l'époque . L'argent ne manque pas : la Mission est financée par des collectes provenant de pays anglo-saxons. La crise de 1929 va tarir ces fonds, mais la MPE existe toujours, davantage tournée  vers des activités sociales et d'accueil des défavorisés.

1 commentaire:

  1. Maintenant, on leur ouvre les salles publiques, et une "église" de ce genre a même une représentation... à Veaugues!

    RépondreSupprimer