jeudi 25 mai 2017

Internationale.




 L'Exposition universelle de 1937  qui se tient à Paris du 25 mai au 25 novembre 1937 sous le nom officiel d' "Exposition Internationale des  Arts et des Techniques appliqués à la Vie moderne »est le dernier événement de ce genre à avoir eu lieu à Paris. C'est à cette occasion qu'est construit le Palais de Chaillot ( remplaçant lui même du Palais du Trocadéro , vestige de l' Exposition de 1878)

Sont présents ,entre autres "curiosités": un pavillon « Comité de la Terre d'Israël »,et un restaurant gastronomique... roumain.



  En parallèle, le Centre régional, situé à l'ouest du champ de Mars, quai Branly , regroupe les pavillons de vingt-cinq régions de France: pour l'occasion , le Nivernais  -faisant fi de toute burgondité..- fait équipe avec le Berry et voisine avec .. l'Auvergne .

   Ce pavillon, construit pat l'équipe  Pinon (Bourges)-Barge (Chateauroux) -Palet(Nevers)  -Pascault (Bourges)  est une sorte de  maison régionale des métiers représentant les artisanats des deux provinces. Il s'inspire à la fois du Palais Jacques-Cœur de Bourges et du Palais ducal de Nevers, et il est muni d’une tour d’angle à poivrière  évoquant à la fois les chateaux du moyen age et... un pigeonnier.

    M.Bagdalenat ,Président du Comité Nivernais pose la première pierre du pavillon le 20,janvier 1937.






Le chantier progresse à vitesse soutenue:  lorsque  le président Albert Lebrun inaugure l’Exposition le 28 mai. un seul des vingt-sept pavillons du Centre Régionale est terminé : c'est -mais oui- celui de l'équipe Berry Nivernais!.. pour un budget de 750.000F de l'époque.




   Dans le grand hall les badauds peuvent adimrer les stands des petites industries et des dioramas touristiques; au premier étage se trouve  le salon d'honneur; au deuxième étage une habitation  avec une salle commune (dédiée à l'.Indre), un bureau (illustrant le Cher) et une.... chambre à coucher (pour la Nièvre, bien entendu). Au troisième étage, sous les combles,   on trouve un restaurant conçu par l’architecte Jacques Palet, avec ses ameublement et décoration "locales" .

panneau réalisé par  Jean Montagnon (musée de l Faîence de Nevers, fonds Montagnon)


 Le service d’apparat du restaurant est en porcelaine de Mehun-sur- Yèvre, et non en faïence de Nevers (Montagnon édite quand même des assiettes souvenir de l'évènement.)


 Nappe et  serviettes représentant la carte des deux régions sont dessinés par l'artiste  Suzanne Pinault, originaire de l'Indre

L'exposition : au fond, le pavillon Berry- Nivernais 


    L'ensemble des pavillons sera intégralement démonté à la fin de l'exposition... Il n'en reste que quelques éléments décoratifs récupérés par leurs auteurs et dispersés dans toute la France.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire