samedi 11 novembre 2017

Basta

  En 1214, le Comte Hervé de Donzy fonde le prieuré des religieux Prémontrés de Beaulieu qui dépend du prieuré Notre-Dame de l'Épeau près de Donzy.
 Le prieuré est pillé en 1569 par les huguenots et, comme beaucoup d'autres, sa prospérité décline jusqu'à la Révolution, où le site est vendu comme bien national et transformé en ferme.
 Au 19ème siècle, il ne reste  plus rien du bâti.



 En 1919, le prieuré de Beaulieu est transformé en abattoir industriel pour le traitement des bovins . Il a une capacité journalière moyenne d'abattage de 50 bœufs. Les produits et sous-produits sont travaillés sur place et l'abattoir fonctionne aussi comme entrepôt frigorifique, avec un embranchement particulier sur la ligne à voie unique Clamecy-Corbigny-Cercy la Tour. Environ 120 personnes recrutées sur place y travaillent. Un abattoir de porcs est ajouté sur le site en 1934.

  En 1962, changement complet d'activité:  le site  est racheté  par la SA SOUBITEZ fabricant d'accessoires électriques pour automobiles et bicyclettes. Elle y  réalise  des activités de formage, emboutissage, traitement de surface et injection plastique et fait travailler, jusqu'à 800 personnes dans les années 60.



    L'entreprise est reprise par Bernard Tapie reprit pour un franc symbolique en 1984:  il met à la porte 90 salariés.  En 1989, il la revend pour quelques dizaine de millions de francs à des financiers.. qui la laissent quelque mois plus tard à ses cadres pour un franc symbolique .   Le 20 avril 1991, un incendie  ravage les locaux de production avec pour conséquence   le licenciement de 50 personnes et la suppression des 40 postes d'intérimaires.

  Le groupe  danois INCENTIVE qui a racheté le site en 1993 rebaptise la société MARWY france . le revend fin 1999 à la Société BASTA FRANCE qui est elle même rachetée plus tard par le groupe néerlandais Axa Stenman


  L'unité de production est située  à cheval sur le territoire des communes de Clamecy et Rix. L'activité principale est toujours l'étude et la fabrication d'éclairages pour cycles, à partir  de matières plastiques.



 
  L'usine de Rix sort six millions de pièces chaque année, exportées à 90 %, principalement en Allemagne, aux Pays-Bas, en Europe de l'Est, mais aussi en Asie. Elle a 250 clients dans 28 pays. Son premier client est Décathlon. Elle  emploie encore une centaine de salariés et intérimaires. En 2015 c'est le groupe américain Allegion qui reprend le site..la valse des propriétaires continue, mais la production aussi, ce qui reste le principal.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire