vendredi 23 mars 2018

Paon


2018: des logements...mais avant?


    Au début du XXème siècle, la Société académique du Nivernais  mentionne  l'existence au 37 rue de la Barre , de  l'Hôtel du Paon, un endroit "très curieux à visiter".  Cet éblissement hotelier est très ancien: vers 1900  sa façade  présente  l'image d'un paon peinte sur une feuille de tôle suspendueà une potence.  Au commencement du XIX ème sièce son  propriétaire, certain Camuzat,  lui substitue provisoirement  une autre enseigne figurant une tête de nègre avec cette inscription : « la Tête-Noire".



 Plus tard  dans les années 20le  Groupe d'Emulation Artistique, qui a son QG un peu plus bas dans la rue Saint Etienne,  est un habitué des lieux.

 Pendant la guerre, l'hôtel du Paon devient lieu de relais et d'hébergement pour ceux ( aviateurs anglais abattus au dessus de la zone occupé, juifs, résistants ,..) qui transitent par Nevers pour franchir la ligne de démarcation.  
Ils sont cachés quelques jours  au premier étage, ...tandis que les soldats de la Wehrmacht  fréquentent le rez-de -chaussée.... et que l' établissement fait sa pub dans le très pétainiste Annuaire des Temps Nouveaux.

encart publicitaire de 1942 dans l'Anuaire des Temps Nouveaux...




L' Hotel du Paon dans les années 50

publicité des années 50



L'hotel devient Bar dans les années 60





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire