vendredi 15 décembre 2017

Frigo à Challuy


    En  décembre 1917, le jeune architecte suisse  Charles Edouard Jeanneret ( plus tard dit  Le Corbusier...) réalise  plusieurs projets d'abattoirs frigorifiques autour de Nevers. En préambule de celui de Garchizy , déjà décrit sur ce blog,  il envisage d'abord aussi la construction d'une unité similaire et obéissant aux mêmes principes rationnels à Challuy entre le canal latéral à la Loire et la voie ferrée Nevers Saincaize

 (c) fondation Le Corbusier


  Les troupeaux arrivent à pied ou en train, sont rasssemblés aux écuries, et de là à l'abattoir, aux zones de traitement de mise en conserve ou de congélation, et finalement sont distribués comme viande. 
 Les écuries occupenet rez-de-chaussée du premier bâtiment, le plus bas des trois,  On passe d'un atelier à l'autre par des ponts et par une rampe. L'abattoir et la salle de congélation se trouvent au troisième étage des deux autres bâtiments. Les animaux empreintent une longue rampe linéaire  d'environ 100 mètres de long qui  relie les trois bâtiments.


  L'ensemble qui, pas plus que celui de Garchizy n 'a été réalisé aurait dû se situer dans ce champ

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire