vendredi 6 novembre 2015

Transbordeur


Des péniches, tirées par des mulets et  chargées de charbon arrivaient à Chevenon par le canal.,l'installation se trouvant non loin du lieu-dit "Les Colons"



 Le charbon, transbordé à la pelle, remplissait des wagonnets suspendus à un câble aérien qui l'emportaient  à l'usine d'Imphy, distante de1km800 ,de l'autre côté de la Loire . A cette époque, il n'y a pas encore de pont   qui permette de traverser la Loire à Impy,


  

en arrière plan, le pont qui vient d'être constuit



Côté Imphy



 Le transbordeur, mis en service vers 1900, a été construit par l'entreprise Neyret-Brenier, à Saint-Martin d'Hères  près de Grenoble (plus tard dans les années 50-60, cette même compagnie se lancera dans les téléphériques et les remontées mécaniques...) .

    Subsiste sur place, au dessus d'une rigole de vidange du canal,  l'alignement rouillé des pylones  supportant autrefois  la boucle des wagonnets.

sommet d'un pylone



base d'un pylone

  Quant au transbordeur proprement dit, seuls les plots en bétons qui en soutenaient la structure( et qu'on distingue nettement sur les photographies) émergent des broussailles automnales ..

 

3 commentaires:

  1. Pourtant passionné de ces installations industrielles anciennes, je n'avais jamais entendu parler de celle-ci! Je viens de regarder sur une carte Michelin n° 69 de 1925, et il n'y est pas figuré; savez-vous jusqu'à quand il a servi?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. difficile à dire... il semble que le charbon servait (aussi? surtout?) à alimenter la centrale électrique de l'usine q( il y avait un four électrique en service déjà dans les années 20) donc je dirais jusqu'à la fin des années 30 (la régioni n' a ete raccordée au réseau principal que vers 1930)

      Supprimer
    2. Merci, je tâcherai de fouiller ce sujet...

      Supprimer