samedi 4 avril 2015

La galerie du Pignier


   La tranchée couverte de Saint Pierre le Moûtier ( appelée également galerie du Pignier, du nom du hameau situé à proximité)) a été  creusée  en 1852  pour franchir sur 800 m une ondulation de relief dans un sous–sol  instable.  En ce temps-là , les gabarits ferroviaires n’étant pas encore définitivement fixés: son étroitesse  et son mauvais état général finiront   par  y imposer une limitation de vitesse à 140 km/h (alors que tout le reste de la ligne était limité à 160 km/h depuis la dieselisation ). 

                              On voit ici, prise en 1971, la 141R 177 sortant du tunnel. (cliché R Wright.)


En 1986 lors de l’électrification de la ligne elle a été abandonnée(sa mise au gabaritaurait coûté aussi cher que de creuser la  tranchée de contournement.




Ses entrées sont partiellement comblées et envahies par la végétation, mais elle reste à peu près praticable de bout en bout, avec  4 larges cheminées d’aération donnant du jour dans la galerie.






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire